Dans quelles conditions je peux acheter sans apport ?

Acheter sans apport

Investir dans l’immobilier, on en rêve tous, mais nous sommes nombreux à ne pas oser nous y aventurer en raison d’un manque de moyen financier. Et pourtant, sachez qu’il est tout à fait possible d’acheter sans apport en prenant un crédit immobilier sans apport personnel à la banque. Il faudra néanmoins respecter plusieurs conditions pour cela.

Acheter sans apport, c’est possible

Dans la majorité des cas, un particulier souhaitant effectuer un achat immobilier dispose d’un apport personnel et compte sur le prêt immobilier pour payer le reste du prix du bien. L’apport est alors généralement destiné à régler les frais divers (comme les frais de dossier et les frais de notaire par exemple), et est en moyenne de l’ordre de 10 à 15%.

Et pourtant, cela fait maintenant plusieurs années qu’il est devenu possible d’acheter un bien immobilier sans apport de la part de l’investisseur. En effet, des banques peuvent accepter de financer à 100% une acquisition, avec les frais inclus. Elles se trouvent essentiellement en régions, là où le prix au m² est plus accessible, par rapport aux métropoles.

Bien entendu, les taux qu’elles accordent dans le cadre d’un achat sans apport sont plus élevés, comparés à ceux des prêts dits « usuels », avec 0,10 à 0,20% de plus environ. A long terme, le prix du bien immobilier acheté devient alors plus élevé.

Les conditions qui le permettent

En théorie, l’apport personnel sert d’attestation démontrant que l’emprunteur est en mesure de mettre de l’argent de côté en dépit des charges de la vie courante, et qu’il est ainsi capable de rembourser son crédit. Mais comment faire alors pour rassurer la banque prêteuse si l’on décide d’acheter sans apport ? Et bien il faudra leur fournir d’autres éléments qui permettront de les rassurer.

La première condition nécessaire si l’on souhaite acheter sans apport est de disposer d’un emploi stable et d’un CDI. Les chances d’acceptation de la banque seront plus importantes si la charge de remboursement mensuelle n’excède pas le montant du loyer payé précédemment.

Il est aussi important qu’aucun incident n’ait eu lieu sur notre compte bancaire depuis au moins 6 mois. En effet, si une mauvaise gestion du compte est constatée, alors cela pourrait être préjudiciable, du point de vue du banquier.

Pour optimiser l’acceptation de la banque, il est vivement conseillé de n’avoir que peu de crédits en cours, et même, dans l’idéal, de n’en avoir aucun. La banque n’apprécie effectivement pas l’accumulation de financements à la consommation, car cela pourrait nuire aux disponibilités du candidat, et donc réduire la capacité de ce dernier à rembourser son crédit.

Si on souhaite acheter sans apport, la banque doit s’assurer que l’on dispose d’un « reste à vivre » suffisant. Il ne faut donc pas que la dette dépasse 33% du revenu net disponible, même si en pratique, on constate un dépassement fréquent de ce niveau chez les emprunteurs disposant de revenus élevés.

Quid des personnes plus âgées ?

Il faut savoir que les banques ont tendance à ne pas accorder un crédit immobilier sans apport personnel aux personnes âgées de plus de 50 ans, car leur pouvoir d’achat chute généralement lors de la retraite. Un emprunteur ayant une longue vie active devant lui aura donc plus de chance d’avoir l’accord de la banque prêteuse, et ainsi de pouvoir acheter sans apport.

Enfin, pour avoir un maximum de chance que la banque accepte de financer à 100% l’achat du bien immobilier qui nous intéresse, on gagnerait à placer un surplus éventuel d’épargne sur l’un des placements que la banque prêteuse commercialise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Proudly powered by WordPress | Foresight theme designed by thingsym