5 astuces pour récupérer la caution locative

Caution locative

Au terme de votre bail de location, il est toujours préférable de pouvoir récupérer la caution locative. Mais pour cela, plusieurs précautions doivent être prises avant de quitter votre logement. Laissez-nous donc vous faire part de nos astuces qui vous permettront d’optimiser vos chances de récupérer votre caution locative.

Rappel sur ce qu’est la caution locative

La caution locative, aussi appelée « dépôt de garantie », est une somme qu’un locataire verse au propriétaire avant d’emménager, et qui équivaut à un mois de loyer. Cette caution permet au propriétaire d’avoir la garantie que le locataire paiera en temps et en heure son loyer. Le cas échéant, il pourra utiliser cette somme pour combler les manquements.

Cette caution locative peut également être utilisée par le propriétaire pour financer les coûts de remise en état ou de réparation de l’appartement si des dégâts y sont constatés lorsque le locataire quitte les lieux. Pour que le locataire puisse récupérer sa caution locative, il est donc essentiel de garder le logement en parfait état et de toujours payer les loyers à temps.

Astuce 1 : Prendre des photos du logement à l’arrivée

Pour récupérer la caution locative, mieux vaut se préparer très tôt, dès l’entrée dans le logement. Prenez donc des photos de toutes les pièces, afin que le propriétaire ne puisse pas inventer de dégradations. Ces photos pourront vous servir de preuve lors de l’état des lieux de sortie.

Astuce 2 : Ne pas négliger le délai de préavis

Si vous décidez de quitter le logement que vous louez, vous êtes tenu de prévenir à l’avance votre propriétaire sur vos intentions de départ. Le délai de préavis est généralement de un à trois mois à l’avance. Vous devez impérativement respecter ce délai, car un départ non justifié autoriserait votre propriétaire à conserver la caution locative.

Astuce 3 : Garder le logement en bon état pour récupérer la caution locative

Comme nous l’avions précisé plus haut, la caution locative pourrait servir à réparer les dégâts subis par le logement. L’idéal serait donc de faire en sorte que celui-ci demeure en parfait état afin qu’aucune réparation ou remise en état n’ait à être faite par le propriétaire au moment de quitter l’appartement.

Astuce 4 : Faire le grand ménage

Toujours dans l’optique de laisser le logement en parfait état avant de le quitter, n’hésitez pas à y faire le grand ménage avant l’état des lieux de sortie. Ainsi, passez l’aspirateur, lessivez les sanitaires, veillez à ce que les rideaux soient propres, nettoyez les murs etc. La plomberie doit également être vérifiée. Vérifiez que tous les équipements (chaudière, ballon d’eau chaude etc.) fonctionnent correctement. En résumé, faîtes en sorte que le propriétaire n’ait rien à vous reprocher lors de l’état des lieux de sortie, afin qu’il vous rende la caution locative sans pouvoir émettre d’objection.

Astuce 5 : Prendre connaissance de vos droits, et les faire valoir

Une fois après avoir pris toutes ces précautions et remis les clés du logement au propriétaire, ce dernier aura un délai de reversement de la caution locative d’un mois, dans le cas où aucun dégât n’ait été constaté lors de l’état des lieux de sortie. Si des frais doivent être remboursés par le locataire, alors le délai de restitution du reste de la caution pour le propriétaire sera de deux mois.

Dans le cas où le propriétaire ne vous restitue pas la caution locative dans ces délais, vous serez en droit de réclamer des majorations de retard de l’ordre de 10% du montant de votre loyer mensuel, et cela pour chaque mois de retard. Si la caution n’est toujours pas restituée, alors vous pourrez lui adresser une lettre de mise en demeure, et en dernier recours, faire appel à la commission départementale de conciliation correspondant à votre logement afin de régler vos litiges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Proudly powered by WordPress | Foresight theme designed by thingsym